Swiss climber falls to death, preparing for Mount Everest ascent



    

Un grimpeur suisse expérimenté est mort dimanche après sa chute dans la région de l'Everest au Népal lors des préparatifs pour grimper dans la plus haute montagne du monde, les premiers à périr dans la saison d'escalade en cours, ont indiqué les responsables.

Ueli Steck, âgé de 40 ans, est décédé après avoir chuté au pied du mont Nuptse, un pic plus petit dans la région, a déclaré Mingma Sherpa de la compagnie Seven Summits Treks qui a organisé l'expédition de Steck.

Steck était dans la région en s'avançant devant une tentative d'escalader Everest à travers la route West Ridge moins escalade et traverser Lhotse, le quatrième plus grand sommet du monde – à 8 516 mètres (27 940 pieds) en mai.

"Son corps a été récupéré et est amené à Katmandou", a déclaré Sherpa à Reuters.

Kamal Prasad Parajuli, un fonctionnaire du Département du Tourisme du Népal, a confirmé que Steck est mort alors qu'il montait Nuptse et qu'il avait prévu de tenter une ascension d'Everest.

Il a déclaré que Steck, qui a grimpé Everest en 2012, «a glissé et a chuté de 1 000 mètres» dans le Western Cwm le long de la route normale vers Everest.

L'incident a eu lieu près du Camp Two du parcours, situé à une altitude de 6 400 mètres (21 000 pieds), a déclaré Parajuli.

Un ancien grimpeur du mont Annapurna dans l'ouest du Népal, la dixième montagne la plus haute du monde et plusieurs autres pics de 8 000 mètres, Steck avait remporté plusieurs prix pour ses exploits d'alpinisme.

Avec deux autres grimpeurs européens, Steck a été impliqué dans une bagarre avec des guides sherpa sur les cordes de fixation en 2013. L'altercation, qui a forcé les grimpeurs hors de la montagne, a attiré les journaux internationaux.

L'année dernière, Steck et un grimpeur allemand ont découvert les corps de deux grands grimpeurs américains, Alex Lowe et David Bridges, qui ont été balayés en 1999 par une avalanche lors de leur tentative d'escalader le sommet le plus élevé du monde, Shishapangma.

Des centaines de grimpeurs se rassemblent au camp de base de l'Everest pendant la saison d'escalade de mars à mai alors qu'ils se préparent à gravir le sommet Everest de 8 850 mètres (29 035 pieds).

  



Source link